Policier tué fin 2011 à Vitrolles: Les assassins présumés écroués

ENQUÊTE ls ont été mis en examen et incarcérés dans la nuit...

M.Gr. avec Reuters

— 

Premières  investigations, le 28 novembre 2011 à Vitrolles, sur le véhicule de  police ayant servi lors d'une course poursuite entre des malfaiteurs et  des policiers de la brigade anticriminalité (Bac).
Premières investigations, le 28 novembre 2011 à Vitrolles, sur le véhicule de police ayant servi lors d'une course poursuite entre des malfaiteurs et des policiers de la brigade anticriminalité (Bac). — BORIS HORVAT / AFP

Quelques jours après leur arrestation, les assassins présumés d'un policier mortellement blessé en novembre dernier lors d'une fusillade à Vitrolles (Bouches-du-Rhône) ont été mis en examen et incarcérés dans la nuit, a-t-on appris ce vendredi de source proche de l'enquête.

Six personnes au total, dont trois hommes présents dans la voiture prise en chasse par les policiers avant la fusillade avec les forces de l'ordre, ont été mises en examen, notamment pour «assassinat et tentative d'assassinat sur une personne dépositaire de l'autorité publique», «association de malfaiteurs» et «détention d'armes».

Quatre ont été incarcérées durant la nuit dans différents centres pénitentiaires de la région.

Rafale de kalachnikov

Touché à la tête et à l'abdomen par une rafale de kalachnikov le 28 novembre, un policier, Eric Lales, membre de la Brigade anti-criminalité (Bac) d'Aix-en-Provence, avait succombé à ses blessures dix jours plus tard.

Vive émotion parmi la police

Le policier, qui était âgé de 37 ans, participait à la course poursuite pour tenter d'intercepter quatre malfaiteurs soupçonnés de piller des entrepôts de la région marseillaise. Sa mort avait suscité une vive émotion parmi les policiers, choqués par l'utilisation d'armes de guerre pour un simple vol de produits surgelés.

L'un des truands avait été accidentellement abattu par l'un de ses complices.