Mohamed Merah inhumé à Toulouse

— 

C'est finalement à Toulouse que Mohamed Merah a été inhumé jeudi soir. Après le refus de l'Algérie d'accueillir la dépouille du « tueur au scooter », la polémique a rebondi dans l'après-midi de jeudi. C'est d'abord Pierre Cohen, le député-maire (PS) de Toulouse, qui a jugé peu « opportun » le choix de Toulouse comme dernière demeure, réclamant à la préfecture de région un délai de vingt-quatre heures pour « interpeller l'Etat » sur ce sujet. Sans succès. Dans l'après-midi, Nicolas Sarkozy, en marge d'un déplacement, avait assuré : « Il était français, qu'il soit enterré et qu'on ne fasse pas de polémique avec ça. » De son côté, Marine Le Pen avait, elle, estimé que Mohamed Merah n'était pas un « citoyen ordinaire » et que ses obsèques en France étaient « scandaleuses ».V. V.