Xavier Dupont de Ligonnès repéré par un couple de Français en Italie

ENQUÊTE l aurait dîné dans un restaurant de Mondovi, près de Cuneo...

Bérénice Dubuc

— 

AFP

Près d’un an après la tuerie de Nantes, la traque pour retrouver Xavier Dupont de Ligonnès se poursuit toujours. Derniers à avoir cru repérer le «monstre de Nantes», un couple de restaurateurs de Mondovi, près de Cuneo en Italie.

Amy et Marc Lanteri, un couple de Français installés en Italie, affirment avoir servi à dîner à Xavier Dupont de Ligonnès dans leur restaurant, «il Baluardo», rapporte le quotidien local, TargatoCN, sans préciser la date exacte de ce repas.

Les couverts, le verre et la bouteille de vin saisis

«Nous sommes certains que le tueur a dîné chez nous», ont-ils expliqué au quotidien local. «Nous suivons l’actualité de notre pays d'origine et cette histoire nous avait marqués.» Ils racontent que, dès que l'homme est entré dans leur restaurant, Marc a eu des doutes, mais a souhaité s’assurer de l’identité de l’inconnu avant de prévenir la police. Il entame donc la conversation. Mais l’homme ne parle pas beaucoup. Les restaurateurs arrivent tout de même à lui faire dire qu’il vient d'arriver de France, qu’il aime le vin rouge et qu’il a trouvé leur restaurant dans le Guide Michelin.

«Peut-être s'est-il rendu compte que nous avions des soupçons, parce qu'à un certain moment, il est parti à la hâte», raconte Amy, qui se rappelle qu’il a payé en espèces et a dit en s’éloignant: «Je reviendrai avec ma famille.» Les restaurateurs ont alors décidé d'appeler la police malgré leurs doutes. Sur les lieux, la police saisit les couverts, le verre et la bouteille de vin servie au suspect pour les transmettre à Interpol, raconte au quotidien un policier. Les enregistrements des caméras de vidéosurveillance de l'autoroute Turin-Savone ont également été saisis.

Ce n’est pas la première fois que la «piste italienne» est évoquée dans le dossier. En avril dernier déjà, une Italienne avait affirmé avoir reconnu Xavier Dupont de Ligonnès à Turin, et en mai, c’était au tour d’habitants de Sospel, un village situé à quelques kilomètres de la frontière italienne d’affirmer avoir vu Xavier Dupont de Ligonnès.