«Push Up», récupérer les soutiens-gorges pour lutter contre le cancer du sein

© 2012 AFP
— 
Pour le premier dimanche du printemps, l'association Pink Bra Bazaar organise sur l'esplanade du Trocadéro, à Paris, une vaste opération de récupération de soutiens-gorge oubliés dans les tiroirs, afin de faire du buzz autour de la lutte contre le cancer du sein
Pour le premier dimanche du printemps, l'association Pink Bra Bazaar organise sur l'esplanade du Trocadéro, à Paris, une vaste opération de récupération de soutiens-gorge oubliés dans les tiroirs, afin de faire du buzz autour de la lutte contre le cancer du sein — Thomas Samson afp.com

Pour le premier dimanche du printemps, l'association Pink Bra Bazaar organise sur l'esplanade du Trocadéro, à Paris, une vaste opération de récupération de soutiens-gorge oubliés dans les tiroirs, afin de faire du buzz autour de la lutte contre le cancer du sein.

Le rendez-vous de la 3e édition de ce vide dressing original est fixé dimanche à 15h00, avec l'objectif de réunir "le maximum de monde" - femmes et hommes - et de "récolter des centaines de soutifs", indique Pink Bra Bazaar, association soutenue par des professionnels de la lingerie.

Cette année, le dress code veut qu'on porte le soutien-gorge sur son T-shirt. Les plus créatifs l'auront customisé pour l'occasion, avec perles, rubans, noeuds, boutons, broderies et autres breloques...

Les plus timides se contenteront de porter "un petit quelque chose de rose", symbole de la lutte contre le cancer du sein.

"Notre message n'a qu'un seul objectif : que chaque femme se sente concernée sans crever de trouille, qu'elle aille régulièrement faire ce qu'il faut pour que, au cas où il y aurait quelque chose, cela soit dépisté à temps", souligne l'association (www.pinkbrabazaar.org).

Avec les soutiens-gorge collectés, l'association organise des "trocs de soutifs" ou des ateliers de customisation.