Mort de Mohamed Merah: Posez vos questions sur l'intervention du Raid

VOS QUESTIONS La rédaction de «20 Minutes» vous répondra...

Christine Laemmel

— 

La police encercle le domicile du suspect des tuerie de Toulouse et Montauban sont évacués. A Toulouse, le 21 mars 2012.
La police encercle le domicile du suspect des tuerie de Toulouse et Montauban sont évacués. A Toulouse, le 21 mars 2012. — FRED SCHEIBER/20 MINUTES

Pourquoi le Raid a-t-il attendu 30 heures avant d’intervenir? Existait-il un moyen de le capturer vivant? Aurait-on pu utiliser des gaz afin de l’endormir? Vous avez été nombreux à soulever des questions, à exprimer votre incompréhension après l’intervention du Raid de ce jeudi.

>> Déposez vos questions dans les commentaires ou écrivez-nous à reporter-mobile@20minutes.fr

Laurent, internaute de 20 Minutes, s’interroge par exemple:

«Le Raid a-t-il raté son intervention? Oui et non. Oui parce que l'objectif d'une telle intervention est de neutraliser un individu sans le tuer. Drones miniatures avec caméras vidéos pilotés à distance par ordinateur... Caméras thermiques... Grenades chocs, grenades à gaz hilarant... Balles hypodermiques d'endormissement pour une capture propre...

Trente heures de siège et on oublie de déployer un filet de sécurité sous le balcon... Difficile de croire que le commandement avait écarté ce cas de figure, une volonté délibérée de contraindre la personne à quitter son appartement par le balcon, en plein dans la ligne de mire du sniper? (…) Beaucoup interrogations.»