Les faits divers qui ont bouleversé la présidentielle

— 

La fusillade survenue lundi à Toulouse vient traumatiser les esprits et bouleverser la campagne présidentielle. Ce type de drame exceptionnel n'est pourtant pas le premier.

26 mars 2002. A trois semaines du premier tour de la présidentielle, un homme, Richard Durn, fait feu lors d'un conseil municipal à Nanterre, (Hauts-de-Seine). Il tue huit élus, en blesse dix-neuf, avant de se suicider le lendemain dans les locaux de la police judiciaire.
Le 18 avril 2002. A trois jours du premier tour, l'agression d'un vieil homme et l'incendie de sa maison à Orléans (Loiret) choque. L'affaire Paul Voise, qui apparaît tuméfié dans les médias, relance le débat sur l'insécurité. L'affaire n'a jamais été résolue. En 2002, Jacques Chirac est élu face à Jean-Marie Le Pen.
Le 22 avril 1988. Deux jours avant le premier tour, qui oppose le Premier ministre Jacques Chirac et le président sortant François Mitterrand, des membres du parti indépendantiste kanak FLNKS attaquent une gendarmerie à Fayaoué, sur l'île d'Ouvéa (Nouvelle-Calédonie) tuant quatre militaires. Seize gendarmes sont kidnappés. Le 5 mai, à trois jours du second tour, l'assaut est ordonné, provoquant la mort de dix-neuf preneurs d'otages et deux gendarmes. Le 8, Mitterrand est réélu.
Le 3 octobre 1980. A six mois de la présidentielle de 1981, une bombe explose devant la synagogue de la rue Copernic à Paris, tuant quatre personnes et en blessant plusieurs autres.Le 21 mai 1981, François Mitterrand est élu président? Anne-Laetitia Béraud