Israël bannit les mannequins trop maigres des podiums et des catalogues

SOCIETE Les images des top-modèles ayant un indice de masse corporelle trop bas sont désormais interdites...

P.B. avec Reuters

— 

Des mannequins lors de défilés de mode, en 2007 (gauche) et 2011 (droite).
Des mannequins lors de défilés de mode, en 2007 (gauche) et 2011 (droite). — PHOTOMONTAGE/REUTERS/20MINUTES

Israël déclare la guerre à la maigreur maladive. Lundi, les parlementaires israéliens ont voté une loi interdisant l'emploi de mannequins trop maigres dans les défilés et les publicités, dans l'espoir que cette mesure permettra de protéger les jeunes contre des troubles alimentaires comme l'anorexie.

La loi stipule qu'hommes ou femmes ne peuvent être recrutés pour des emplois de mannequin sans un certificat médical assurant que leur indice de masse corporelle (IMC) n'est pas inférieur à 18,5. L'IMC mesure le rapport entre poids et taille. Cela signifie qu'une femme mesurant 172 cm doit peser au minimum 54 kilos.

«La différence entre la vie et la mort»

Rachel Adato, l'une des députées à l'origine du texte, a espéré que cette loi inciterait les jeunes gens à ne pas tenter d'imiter des modèles esthétiques dangereux pour la santé. «La beauté ne doit pas être anorexique», a-t-elle déclaré.

Adi Barkan, un photographe de mode ayant collaboré avec elle, a estimé que les nouvelles normes imposées par l'industrie de la mode devenaient trop dangereuses. «Il y a quinze ou vingt ans, on prenait en photo des modèles de taille 38. Aujourd'hui, c'est du 24», a-t-il dit. «C'est la différence entre mince et trop maigre. C'est la différence entre la vie et la mort.»

Protestations

La top-modèle israélienne Adi Neumann a protesté contre la loi, expliquant qu'elle ne passerait pas les nouvelles règles, avec un IMC de 18,3. Elle dit pourtant manger normalement et faire de l'exercice.

Plutôt que de se concentrer sur le poids, elle estime qu'il vaudrait mieux obtenir un certificat médical de bonne santé –certaines femmes étant naturellement maigres.

Après la mort de deux mannequins anorexiques en 2006, l'Italie et l'Inde ont interdit les mannequins trop maigres sur les podiums de défilé.