Procès AZF: L'amende maximale requise contre Grande Paroisse

Reuters
— 

L'avocat général Lionel Chaussin a réclamé comme en première instance  une amende de 225.000 euros à l'encontre de la société Grande Paroisse  dans le procès en appel de la catastrophe AZF, qui a fait 31 morts le 21  septembre 2001 à Toulouse.  

Il s'agit de la peine maximale prévue par la loi pour «homicides et blessures involontaires». La peine à l'encontre de Grande Paroisse, filiale de Total, «doit  avoir une portée symbolique très forte», a dit Lionel Chaussin,  soulignant que «les conséquences des fautes ont été d'une extrême  gravité».

L'avocat général a réduit en revanche la réquisition contre  l'ex-directeur de l'usine, Serge Biechelin, à 18 mois de prison avec  sursis et 15.000 euros d'amende. En première instance, la peine réclamée contre lui était de trois ans de prison avec sursis et 45.000 euros d'amende. La société et l'ancien directeur avaient été relaxés en première instance faute de preuves matérielles.