Présidentielle: Une campagne en faveur de l'euthanasie montre les candidats sur leur lit de mort

CAMPAGNE Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy et François Bayrou sont interpellés par l'Association pour le droit de mourir dans la dignité...

Julien Ménielle

— 

Images tirées d'une campagne en faveur de l'euthanasie de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité  (ADMD).
Images tirées d'une campagne en faveur de l'euthanasie de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD). — ADMD

«Doit-on vous mettre dans une telle position pour faire évoluer la vôtre sur l’euthanasie?» La question, posée par l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD), est adressée à «M. le candidat» ou «Mme la candidate». A Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy et François Bayrou, pour être précis, représentés à l’occasion de cette campagne sur leur lit de mort. «Nous avons voulu interpeller les candidats les plus anti-euthanasie», explique le président de l’ADMD Jean-Luc Romero.

>> «S’ils ne supportent pas de se voir comme ça alors que ça arrivera à 100% de la population...» L’interview de Jean-Luc Romero est par ici

Les candidats à la présidentielle ont déjà été représentés en aveugles pour une campagne en faveur des non-voyants. Des fauteuils roulants aux couleurs de leurs partis respectifs leur ont également été distribués. La campagne les imagine cette fois dans leurs derniers instants. François Hollande, qui s’est déclaré favorable, sous conditions, à une «assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité», est épargné.