Ikea soupçonnée d'espionner ses salariés

— 

Des renseignements sur des clients en litige et sur des salariés récalcitrants ? C'est ce que le géant suédois de l'ameublement Ikea aurait acheté auprès d'officines de sécurité privées en France, d'après Le Canard enchaîné de mercredi. Si la direction n'avait, mercredi soir, pas encore réagi, l'avocat de plusieurs salariés a, lui, annoncé son intention de déposer plainte. La Commission européenne va également être saisie.