Une mère et ses deux enfants tués à Livry-Gargan: Le père de famille relâché

© 2012 AFP

— 

Le père de famille placé en garde à vue après la mort de sa femme et de ses deux enfants tués par balle lundi au domicile familial à Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis) a été relâché mardi soir, a-t-on appris de source judiciaire.
Le père de famille placé en garde à vue après la mort de sa femme et de ses deux enfants tués par balle lundi au domicile familial à Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis) a été relâché mardi soir, a-t-on appris de source judiciaire. — Loic Venance afp.com

Le père de famille placé en garde à vue après la mort de sa femme et de ses deux enfants tués par balle lundi au domicile familial à Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis) a été relâché ce mardi soir, a-t-on appris de source judiciaire.

L'enquête s'oriente vers l'hypothèse d'un suicide de la mère qui aurait tué ses deux enfants: «la thèse privilégiée par le parquet, c'est le suicide de la mère après les meurtres des deux enfants», a-t-on ajouté de source judiciaire en précisant que la garde à vue du père a été levée ce mardi à 18h30.

Les expertises diligentées ont conclu à «l'absence de poudre sur les mains» du père de famille.

La mère, comptable a déclaré «avoir détourné de l'argent à son employeur»

Le mari, âgé de 36 ans, a prévenu les secours vers 8h lundi en leur disant avoir découvert à son réveil les corps de ses deux filles de 10 et 14 ans et de leur mère, âgée de 37 ans. Les victimes auraient été tuées lundi vers 4h ou 5h du matin, d'un coup de fusil de chasse dans la poitrine, avait précisé lundi Benoît Hutse, responsable du syndicat Alliance en Seine-Saint-Denis, présent sur place.

Une lettre dans laquelle la mère, comptable, déclare «avoir détourné de l'argent à son employeur», a été retrouvée et des expertises graphologiques sont en cours. La section criminelle de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis est saisie de l'enquête.