Le capitaine du Costa Concordia n'était ni drogué ni ivre

ENQUÊTE ais les tests sont jugés «peu fiables» par une association représentant des passagers...

— 
Francesco Schettino, le 15 janvier 2012 à Porto Santo Stefano, en Italie.
Francesco Schettino, le 15 janvier 2012 à Porto Santo Stefano, en Italie. — Giacomo Aprili/AP/SIPA

Le capitaine du Costa Concordia n'était pas sous l'emprise de drogue ou d'alcool lorsqu'il a échoué le paquebot sur un récif de l'île de Giglio le 13 janvier, selon une association de consommateurs et son avocat.L'association de consommateurs Codacons, qui représentait les passagers lors des tests effectués sur Francesco Schettino, a toutefois jugé les résultats des examens «peu fiables».

Traces inexpliquées de cocaïne

Les tests n'ont permis aucune consommation de produits illicites, même si des traces inexpliquées de cocaïne ont été retrouvées dans les cheveux du capitaine, précise Codacons. L'avocat de Francesco Schettino a critiqué l'initiative prise par Codacons de commenter les résultats des tests alors que ceux-ci n'ont pas encore été rendus publics.

«Les résultats des tests sont négatifs, aussi bien pour la drogue que pour l'alcool», a-t-il dit.  Le scientifique en charge des examens, Marcello Chiarotti, a déclaré de son côté à l'agence italienne ANSA que les résultats étaient «clairs» et qu'il allait transmettre le dossier au procureur. Francesco Schettino est assigné à résidence depuis l'accident. Il est accusé d'homicides en raison de la mort de 17 passagers et d'abandon de navire