Les vieux billets en francs, une espèce en voie de disparition

ARGENT Les derniers billets en francs vont définitivement disparaître de la circulation, ce vendredi. Vous avez encore quelques heures pour les échanger...

M.Gr.

— 

Les derniers billets en francs disparaissent, ce 17 février
Les derniers billets en francs disparaissent, ce 17 février — 20Minutes

Adieu Debussy, Saint-Exupéry, Cézanne, Gustave Eiffel ou Pierre et Marie Curie... Les billets de 20, 50, 100, 200 et 500 francs vivent  leurs dernières heures. Dix ans jour pour jour après la fin du cours légal du franc.

Il est donc plus que temps de casser vos vieilles tirelires, et de mener une fouille approfondie dans vos bas de laine, ou sous vos matelas. Car demain, il sera trop tard pour échanger ces vieilles coupures, que vous pourriez éventuellement retrouver.

76.22 euros pour un billet de 500 francs

Et si par hasard vous deviez tomber sur un magot, oublié depuis quelques années, votre fortune n'est pas faite pour autant. La Banque de France, chargée de récolter ces vieux billets, prévient en effet sur son site que «sauf cas exceptionnel, vos derniers billets en francs ont un prix inférieur à leur valeur de remboursement sur le marché des collectionneurs».

Le billet de 20 francs vous rapportera donc 3,05 euros. Vous toucherez 7,62 euros et 15,24 euros en échange des coupures de 50 et 100 francs, 30,49 euros pour celui de 200 francs. Et si par chance vous tombiez sur une liasse de billets de 500, vous pourriez repartir avec 76,22 euros pour chacun d'entre eux.  L’échange entre les deux monnaies peut être immédiat ou différé, selon votre choix.

>>20 Minutes a fait le test, c'est à lire par ici

Bien sûr, les perles rares existent, comme un billet de 20 francs avec un numéro de série très recherché (A 026 par exemple), ou présentant un défaut apparent (sur impression...). Mais ils ne semblent  pas être très nombreux.

La Banque de France recommande donc d’échanger vos vieilles coupures. Ce qui est possible uniquement dans les succursales de l’établissement «qui disposent d’une caisse accessible au public». 20 Minutes a d’ailleurs fait le test pour vous, à la Banque de France de Paris.

Présents sur les sites d’enchères

Et malgré cette fin programmée des billets en francs, il devrait toujours être possible d'en croiser, voire d'en acheter. Car il n'est pas rare d'en dénicher quelques-uns sur les sites d'enchères sur Internet. Numismates et vendeurs à la recherche de la bonne affaire y prolongent en effet la vie de ces espèces disparues de nos porte-monnaie.

>> Et vous, que comptez-vous faire de vos francs? Préférez-vous les échanger ou les conserver? Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous et sur reporter-mobile@20minutes.fr