Disparition d'Estelle Mouzin: Une étrange valise relance l'affaire

JUSTICE Le propriétaire du bagage, un militaire de 19 ans, est actuellement recherché...

E.O., avec agences

— 

Montage photo réprésentant Estelle Mouzin au moment de sa disparition et un portrait de la fillette vieillie.
Montage photo réprésentant Estelle Mouzin au moment de sa disparition et un portrait de la fillette vieillie. — TF1

Neuf ans après la disparition d’Estelle Mouzin, alors âgée de 9 ans, l’affaire pourrait bien être relancée par la découverte d’une mystérieuse valise.

«Une valise contenant des éléments en lien avec l'affaire Estelle Mouzin a été découverte vendredi dans une chambre d'hôtel et remise lundi à la police judiciaire de Besançon», a indiqué le procureur de Besançon Alain Saffar, confirmant une information de RTL, et se refusant à d'autres commentaires. Le propriétaire du bagage est actuellement recherché.

Chambre très désordonnée

La valise contenait des articles de presse liés à la disparition de la fillette, ainsi que des notes manuscrites, «très précises», selon RTL. Elle a été retrouvée avec d'autres affaires, notamment des sex-toys, dans une chambre très désordonnée, a indiqué à l'AFP une source proche de l'enquête.

L’homme qui occupait cette chambre est un militaire de 19 ans, qui a déserté mi-janvier son unité de Valdahon, dans le Doubs. Il a quitté l’hôtel il y a une quinzaine de jours. Cette personne, qui était âgée de 10 ans au moment de la disparition d’Estelle Mouzin, semble être de fait écartée de la liste des suspects. La valise pourrait appartenir à un de ses proches, mais les enquêteurs n’excluent pas que le jeune homme ait pu s’intéresser à l’affaire sans y être lié.

Un nouvel appel à témoin a été diffusé en janvier 2010, avec une photo de la petite fille vieillie par ordinateur. Début janvier 2012, l’avocat de la famille a demandé, sans succès, le dessaisissement du tribunal de Meaux, jugeant que la juridiction «n’est pas en mesure de traiter normalement un dossier aussi grave».