Concordia: Le corps d'une Péruvienne membre de l'équipage identifié

NAUFRAGE Seize personnes manquent toujours à l'appel...

© 2012 AFP

— 

Le corps d'une autre victime du naufrage le 13 janvier du paquebot Concordia près de l'île italienne du Giglio a été identifié samedi soir: il s'agit d'une Péruvienne membre de l'équipage, Erika Fani Soriamolina, a annoncé la préfecture de Grosseto dans un communiqué.
Le corps d'une autre victime du naufrage le 13 janvier du paquebot Concordia près de l'île italienne du Giglio a été identifié samedi soir: il s'agit d'une Péruvienne membre de l'équipage, Erika Fani Soriamolina, a annoncé la préfecture de Grosseto dans un communiqué. — Filippo Monteforte afp.com

Le corps d'une autre victime du naufrage le 13 janvier du paquebot Concordia près de l'île italienne du Giglio a été identifié samedi soir: il s'agit d'une Péruvienne membre de l'équipage, Erika Fani Soriamolina, a annoncé la préfecture de Grosseto dans un communiqué.

Un dix-septième corps retrouvé samedi

Désormais, 16 personnes manquent encore à l'appel, 15 jours après le naufrage, selon la liste publiée sur le site de la préfecture. Il s'agit de sept passagers allemands, quatre Italiens, dont un membre d'équipage, deux Français, deux Américains, et un autre membre de l'équipage, un Indien.

Avec la découverte plus tôt dans la journée du corps d'une autre passagère, le bilan provisoire de la catastrophe s'élève désormais à 17 morts, dont 16 identifiés. Les 16 personnes décédées et dont les corps ont été identifiés sont cinq Allemands, quatre Français, trois Italiens, un Hongrois, un Espagnol et deux Péruviens.