Bijoutier tué à Cannes en novembre: 5 personnes mises en examen

AFP

— 

Cinq des neuf personnes arrêtées mercredi dans le cadre de l'assassinat en novembre d'un bijoutier de Cannes lors d'un braquage étaient toujours en garde à vue ce vendredi, tandis que les quatre autres ont été mises hors de cause, a-t-on appris de source judiciaire.

Le bijoutier âgé de 42 ans, Thierry Unik, avait été tué d'une balle dans la tête juste après l'irruption par la porte d'entrée de trois voleurs cagoulés et munis de casques moto, un quatrième complice étant à l'extérieur de la bijouterie.