Un motard escortant Nadine Morano renverse un piéton

FAIT-DIVERS La ministre se rendait à l'aéroport de Villacoublay pour prendre un avion direction Toul...

N. Bg.

— 

Nadine Morano au palais de l'Elysée, à Paris, le 11 janvier 2012.
Nadine Morano au palais de l'Elysée, à Paris, le 11 janvier 2012. — WITT/SIPA

Un article du Canard enchaîné à paraître mercredi et cité par par Rue 89 vient éclairer un fait-divers rapporté lundi par le Parisien: l’accident entre un policier à moto et un piéton survenu vendredi à Paris.

A toute vitesse, à contre-sens

L’article du quotidien parlait de l’hospitalisation d’un homme âgé de 28 ans, tombé dans le coma après avoir été percuté par un motard faisant partie d’un «convoi encadré par une escorte judiciaire» se dirigeant, «gyrophare en marche, vers le sud de la capitale». Tiré d’affaire après deux jours de coma, le jeune homme, qui portait un casque audio, n’aurait pas entendu le convoi arriver. Il faut dire que celui-ci roulait rapidement… et à contre-sens. 

Le Canard enchaîné révèle que ledit convoi escortait en fait la ministre de l’Apprentissage, Nadine Morano. La raison du déplacement: la ministre souhaitait prendre l’avion à l’aéroport de Villacoublay pour se rendre dans son fief de Toul, en Meurthe-et-Moselle.

Forcément satirique, l’hebdomadaire s’amuse du mode de locomotion choisi par Nadine Morano: «A peine le temps de monter et de descendre. En TGV, Nancy est à une heure et demie mais un aéronef siglé République française, c'est beaucoup plus classe.»