Un prof amoureux d'une élève de 14 ans lui envoie un joint

E.O.

— 

«Je voulais créer un lien, faire plaisir». C’est ainsi qu’un jeune prof du collège de Saint-Clément-de-Rivière, dans l’Hérault, a motivé au tribunal correctionnel qui le jugeait l’envoi d’un joint à une de ses élèves de 14 ans, raconte le journal Midi libre sur son site.

Les faits remontent à la fin 2010. Le jeune enseignant de 23 ans a d’abord échangé des SMS avec deux sœurs de 12 et 14 ans, avant de proposer du cannabis à l’aînée, puis de lui envoyer une lettre enflammée accompagnée d’un joint. Averti, le père des adolescentes a porté plainte.

«J’ai fait une énorme erreur en voulant briser des barrières», a reconnu au tribunal le professeur, qui a été suspendu depuis. Le prévenu a évoqué «des problèmes conjugaux avec (sa) compagne» mais affirmé qu’il n’a pas «joué un jeu» avec la jeune fille.

Une expertise psychiatrique a révélé chez l’homme «des troubles graves de la personnalité», «des épisodes de décompensation quasi-psychotiques» et une «recherche d’un interlocuteur idéalisé».