Mort à Clermont-Ferrand: Deux policiers mis «hors service», selon Claude Guéant

FAITS-DIVERS Ils avaient participé à l'interpellation le 31 décembre d'un homme décédé lundi...

C.C. avec AFP

— 

Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, le 10 janvier 2012 à Paris.
Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, le 10 janvier 2012 à Paris. — F.GUILLOT / AFP

Claude Guéant, qui a demandé l’ouverture d’une enquête sur l’interpellation qui aurait conduit à la mort de Wissam El-Yamni, a annoncé ce mardi sur BFM TV que deux fonctionnaires avaient été mis «hors service, en congés».

A l’heure actuelle, «les éléments disponibles ne sont pas suffisants pour prendre une position d’équité», a ajouté le ministre de l’Intérieur qui avait déclaré lundi soir que «s'il y a eu une interpellation difficile, ça n'est pas le fait des policiers.»

>> Rendez-vous par ici pour tout comprendre de l’affaire

Wissam El-Yamni, 30 ans, était sous l'empire de l'alcool, du cannabis et de la cocaïne lorsqu’il a été arrêté dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), alors qu'il était très excité, d'après les forces de l'ordre, et s'en était pris aux policiers, lançant des projectiles sur leur véhicule.