Des lingots d’or trouvés dans un RER, la RATP pourrait toucher une partie du pactole

20minutes.fr

— 

Le mystère n’est pas résolu. Vendredi dernier, une vingtaine de lingots d’or ont été découverts dans une valise abandonnée, dans un wagon du RER B.

L’alerte a été donnée en gare de Massy-Palaiseau (Essonne) par des voyageurs, qui ont signalé la présence d’un bagage isolé dans leur rame. Le commissariat de Palaiseau, qui s’est rendu sur place avec une équipe de démineurs sur place, a alors trouvé dans la valise un petit coffre contenant des lingots, d’une valeur d’environ 800.000 euros.

Le propriétaire du magot reste inconnu. Or, indique Le Figaro sur son site, s’il n’est pas réclamé, le butin pourrait être partagé entre conducteur du RER et la RATP. L’or, qui n’est pas estampillé et a probablement été refondu, pourrait en effet être considéré comme un trésor – c’est-à-dire «toute chose cachée ou enfouie sur laquelle personne ne peut justifier sa propriété et qui est découverte par le pur effet du hasard», selon l’article 716 du code civil.

Or la loi stipule que le trésor doit être partagé entre celui qui l’a découvert (son «inventeur») et celui qui est propriétaire de l’endroit où il a été trouvé, soit, respectivement, le conducteur du wagon et la RATP. L'entreprise a précisé auprès du Figaro que si elle touchait la moitié du magot, la somme reviendrait à sa fondation, «qui finance des projets dans les quartiers et favorise l’accès des jeunes à la culture».