Cargo échoué dans le Morbihan: Ouverture d'une enquête judiciaire

© 2011 AFP

— 

Le parquet de Brest, compétent en matière de pollution maritime, a ouvert une enquête après l'échouement d'un cargo sous pavillon maltais, près d'Etel (Morbihan), et l'a confiée à la section de recherche de la gendarmerie maritime à Brest, a-t-on appris auprès du parquet et de la gendarmerie maritime.
Le parquet de Brest, compétent en matière de pollution maritime, a ouvert une enquête après l'échouement d'un cargo sous pavillon maltais, près d'Etel (Morbihan), et l'a confiée à la section de recherche de la gendarmerie maritime à Brest, a-t-on appris auprès du parquet et de la gendarmerie maritime. — Damien Meyer afp.com

Le parquet de Brest, compétent en matière de pollution maritime, a ouvert une enquête après l'échouement d'un cargo sous pavillon maltais, près d'Etel (Morbihan), et l'a confiée à la section de recherche de la gendarmerie maritime à Brest, a-t-on appris auprès du parquet et de la gendarmerie maritime.

"L'enquête devra chercher à déterminer les causes du naufrage et tout ce qui est relatif à l'étendue de la pollution", a-t-on appris auprès de la gendarmerie maritime.

Etait-il «opportun ou pas d'appareiller?»

"Une vingtaine d'hommes sont mobilisés en ce moment sur le terrain" afin de procéder à une série de constatations et de relevés, a-t-on précisé de même source. Les enquêteurs devront également entendre des membres de l'équipage du navire.

Le cargo TK Bremen, qui s'est échoué cette nuit près de la ria d'Etel, dans le Morbihan, provoquant une pollution avec son carburant, se trouvait jeudi au port de Lorient. Le navire a appareillé en milieu d'après-midi, malgré les avis de tempête. Il s'est mis au mouillage près de l'île de Groix, en face de Lorient, mais a eu de grosses difficulté à tenir à l'ancre. Il alors cherché à rejoindre un secteur plus abrité, avant de s'échouer vers 2h du matin vendredi.

L'enquête devra notamment établir s'il était "opportun ou pas d'appareiller", a indiqué vendredi le capitaine de frégate Marc Gander, le chargé de communication de la préfecture maritime de l'Atlantique.