Tempête Joachim: Le cargo échoué au sud de la Bretagne a répandu 60m3 de fioul en mer

INTEMPÉRIES es opérations de pompage entamées vendredi continuent...

E.O., avec AFP

— 

Un cargo battant pavillon maltais s'est échoué sur une plage d'Erdeven (Morbihan) dans la nuit du 15 au 16 décembre 2011, en raison de la tempête Joachim qui a balayé la Bretagne.
Un cargo battant pavillon maltais s'est échoué sur une plage d'Erdeven (Morbihan) dans la nuit du 15 au 16 décembre 2011, en raison de la tempête Joachim qui a balayé la Bretagne. — F. ELSNER / 20 MINUTES

Dernière info (19h40, samedi 17 décembre): Le cargo échoué sur une plage du Morbihan vendredi matin après la tempête Joachim a répandu 60 m3 de carburant dans la mer, selon un adjoint de la mairie d'Etel.

Un cargo battant pavillon maltais transportant du ballast s'est échoué à cause de la tempête près de la côte sud de la Bretagne, non loin de la ria d'Etel (Morbihan), en provoquant une pollution du rivage, a-t-on appris ce vendredi auprès de la préfecture maritime de Brest. Cette pollution est toutefois «limitée, en volume et en surface, a déclaré à l'AFP Marc Gander, chargé de communication à la préfecture maritime de l'Atlantique.

Le parquet de Brest a par ailleurs indiqué dans la matinée ouvrir une enquête judiciaire après l'accident. L'enquête devra notamment établir s'il était «opportun ou pas d'appareiller», a indiqué Marc Gander.

La préfecture maritime de l'Atlantique a annoncé vendredi soir que le navire serait probablement déconstruit compte tenu de l'état de sa structure, qui sera réévaluée une fois ses réservoirs de carburant entièrement pompés.

Fuite d'hydrocarbure

Nathalie Kosciusko-Morizet s'est rendue sur place, en début d'après-midi. La ministre de l'Environnement a jugé la situation «absurde», devant une pollution qui est un «gâchis environnemental et un gâchis économique». «Je pense à tous les ostréiculteurs de la rivière d'Etel pour lesquels c'est le pire moment de l'année», a-t-elle ajouté.

Le plan POLMAR a été déclenché quand une fuite d'hydrocarbures a été constatée sur l'une des cuves, formant une nappe d'1 km sur 5 m se dirigeant vers la plage d'Erdeven, entre Lorient et la presqu'île de Quiberon, selon un communiqué de la préfecture du Morbihan.

180 tonnes de fuel, 40 de gazole

Des barrages flottants vont être déployés pour tenter de contenir la pollution et les autorités préparent une opération de pompage et dépotage vers des bacs de décantation à terre pour vider le navire qui contient 180 tonnes de fuel et 40 tonnes de gazole, selon la même source.

Les 19 membres d’équipage ont été évacués par hélicoptère vers la base aéronautique navale de Lann-Bihoué, selon la préfecture maritime.

Le TK Bremen, un navire de 109 mètres, avait quitté le port de Lorient jeudi après-midi pour mouiller au nord de l'île de Groix afin d'attendre de meilleures conditions météorologique avant de reprendre sa route vers l'Angleterre, selon la préfecture maritime.

Alerte donnée à 2h

Le cargo a eu de grosses difficultés pour tenir son mouillage, a tenté de rejoindre un secteur plus abrité mais s'est mis à dériver avant de demander assistance au centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) d’Etel, selon la même source.

Le remorqueur portuaire de Lorient n'a pu se rendre sur place compte tenu des conditions météo et à 2h, le TK Bremen a alerté qu’il venait de s’échouer selon la préfecture maritime.