La tempête frappe la moitié de la France

— 

Une cinquantaine de départements ont été placés hier en vigilance orange par Météo France en raison du passage de la première grosse tempête hivernale. Des rafales de vent pouvant atteindre 120 à 130 km/h devaient arriver par l'ouest la nuit dernière. La façade atlantique est la plus exposée aux dégâts. « C'est une tempête sérieuse, mais qui ne présente pas de caractère exceptionnel, assure Météo France. Nous ne sommes pas dans la configuration de Xynthia car les coefficients de marée sont bien inférieurs (69, contre 106 en février 2010). Ça ressemble davantage, en moins fort, à la tempête de 1999. » La filiale d'EDF, ERDF, a annoncé avoir mobilisé ses équipes, et Aéroports de Paris a prévenu que le trafic aérien « pourrait être perturbé » à Orly et Roissy. à Nantes, Frédéric Brenon