Paris compte 400 salons de massage, qui ne sont pas des «repères de prostitution»

E.O., avec AFP

— 

La préfecture de police de Paris (PP) a annoncé ce jeudi matin recenser quelque 400 salons de massage dans la capitale, comme dans le 16e arrondissement où ils sont suscité l'émoi des élus, mais ils ne sont pas, selon elle, des «repères de prostitution».

Selon la PP, moins d’une vingtaine de salons se «livreraient à une activité prostitutionnelle». Par ailleurs, il existe 43 établissements de ce type dans le 16e arrondissement de la capitale, d’après la préfecture de police qui souligne que «la plupart sont installés depuis plus de deux ans» et que «leur nombre n’a pas augmenté récemment».