« Le principe de l'autonomie, c'est la responsabilité »

— 

Laurent Wauquiez.
Laurent Wauquiez. — V. WARTNER / 20 MINUTES

Laurent Wauquiez
Ministre de l'Enseignement supérieur.
La mise sous-tutelle de trois établissements semble démontrer

que l'autonomie n'est pas si aisée…
Cela ne concerne que 3 % des établissements, donc une ultra minorité. Ce qui confirme le succès de l'autonomie, après quatre années d'apprentissage. La feuille de route est remplie. D'ailleurs, si l'on observe le budget 2011 de l'ensemble des universités, on constate qu'il est en excédent de 120 millions d'euros.
Mais la situation est disparate

selon les établissements. Certains

se plaignent d'être sous-dotés…
Sur quatre ans, le budget des universités a augmenté de 23 % en moyenne. On peut toujours dire qu'il faudrait plus de moyens, mais l'Enseignement supérieur est le secteur qui a été le plus privilégié depuis cinq ans. Et aucun autre pays européen n'a accompli un tel effort financier dans ce domaine.
Il n'y aura donc pas de rallonge budgétaire pour 2012 ?
En octobre dernier, nous avons fait un effort en accordant aux universités 14,5 millions d'euros pour régler les problèmes de glissement vieillesse. Et nous leur donnons les moyens de faire leurs choix en matière de gestion. N'oublions pas que le principe de l'autonomie, c'est la responsabilité.
Les universités doivent-elles trouver d'autres sources de revenus ?
Leur financement doit toujours être assuré par l'Etat en majorité. Mais les apports des fondations sont indispensables. Celle qui vient d'être créée à l'université de Saint-Etienne lui apporte par exemple 1 million d'euros par an. Il faut les développer.recueilli par D. B.