Vu comme un « grand flic » jusqu'alors, Michel Neyret  a passé sa carrière à Lyon et à Nice.
Vu comme un « grand flic » jusqu'alors, Michel Neyret a passé sa carrière à Lyon et à Nice. — c. villemain / 20 minutes

JUSTICE

Michel Neyret va témoigner au procès d'un braqueur ce jeudi

L'ancien commissaire sort de prison sous bonne escorte pour aller à Saint-Etienne...

L’ancien commissaire et ex-numéro 2 de la PJ de Lyon Michel Neyret va témoigner, ce jeudi, au procès d’un braqueur ayant commis un hold-up en Suisse en 2003.

Mis en examen il y a huit semaines, pour trafic de drogue et association de malfaiteurs, avant d’être incarcéré à la prison de la Santé à Paris, l’ancien policier devrait faire le trajet jusqu’à Saint-Etienne en voiture et sous bonne escorte, afin de témoigner à 14 heures devant la cour d'assises de la Loire, précise le site d’Europe 1.

Michel Neyret est appelé à témoigner en tant que policier ayant participé à l’enquête qui a conduit à l’arrestation du braqueur. Rien ne lui est reproché.

Coût et temps pour venir témoigner à la barre

L’ex-numéro 2 de la PJ de Lyon aurait pu apporter son témoignage via une visioconférence, sans avoir à se déplacer. «Une visioconférence aurait coûté en tout et pour tout 23 mètres de câble», indique le procureur de Saint Etienne, Jean-Daniel Regnauld, cité par le site d’Europe 1.

«Alors que là, il y a bien évidemment tous les frais qui sont liés au transport entre Paris et Saint-Etienne, plus des heures de fonctionnaires, qui seront à la cour d’assises, alors qu’ils auraient pu être sur le terrain afin de poursuivre les délinquants», regrette le magistrat.