Société

Un enfant de 3 ans meurt après avoir été placé dans un lave-linge

Pour punir son fils de 3 ans d’une bêtise, il l’aurait enfermé dans le lave-linge. L’enfant, prénommé Bastien, n’a pas survécu. C’est le Parisien qui révèle ce drame, survenu vendredi soir à Germigny-l’Evêque (Seine-et-Marne), dans le foyer de Christophe et Charlène Champenois.

Quand elle sort son fils de la machine, allumée, Charlène court chez sa voisine, Alice. Celle-ci se souvient: «J’ai senti le dernier battement de son cœur. Charlène ne bougeait pas (…). Elle ne comprenait pas qu’il était mort». Le mari d’Alice, Fidélio, reçoit quant à lui le témoignage de Maud, la grande sœur de Bastien âgée de 5 ans. «Quand Christophe a su que Maud avait parlé, il a voulu la frapper, je me suis interposé. La fillette a confié que ce n’était pas la première fois que son père mettait le petit dans la machine. Il enfermait parfois son fils deux heures dans le placard pour le punir», a-t-il raconté au Parisien.

«Bastien n’était pas un enfant désiré»

Les parents de Charlène en disent plus sur le couple: «Bastien n’était pas un enfant désiré, témoigne Evelyne, la mère de Charlène. Jusqu’à son accouchement, ma fille m’assurait qu’elle n’était pas enceinte. Le jour de la naissance, quand j’ai appelé Christophe, il buvait avec des copains et m’a dit qu’il ne voulait pas de cet enfant.» La sœur de Charlène ajoute qu’elle savait «qu’elle était battue, mais [qu'elle] ne disait rien». Selon Alice, la voisine du couple, des éducatrices étaient déjà passées chez Charlène et Christophe, sans donner de suite.

Ceux-ci étaient toujours au parquet de Meaux dimanche soir, où une information judiciaire a été ouverte pour meurtre, non-empêchement de commission d’un crime et non-assistance à personne en danger.