Affaire Karachi: Thierry Gaubert mis en examen pour «subornation de témoins»

ENQUÊTE l est accusé d'avoir fait pression sur son ex-épouse...

E.O.

— 

Thierry Gaubert, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, à Paris, le 21 septembre 2011.
Thierry Gaubert, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, à Paris, le 21 septembre 2011. — J DEMARTHON/ AFP

Thierry Gaubert, l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, a été mis en examen ce mardi pour «subornation de témoins» dans le cadre de l’affaire Karachi, a indiqué à l’AFP une source proche de l’enquête. Il est accusé d'avoir fait pression sur son ex-épouse, qui a été entendue à deux reprises en septembre.

Thierry Gaubert a été interrogé pendant plus de deux heures au pôle financier du Tribunal de grande instance de Paris, par le juge Roger Le Loire.

Déjà mis en examen

En septembre, Hélène de Yougoslavie a indiqué à la police avoir vu son époux ramener des valises d’argent liquide après des voyages effectués en Suisse avec Ziad Takkieddine, et ce avant la présidentielle de 1995. Elle a déclaré n'avoir pas vu son mari effectuer des transactions mais il lui aurait dit remettre l'argent à Nicolas Bazire, alors directeur de campagne d'Edouard Balladur.

L'ex-ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a été mis en cause dans cette affaire: Il aurait prévenu Thierry Gaubert que son ex-épouse «balançait beaucoup» aux policiers, ce qui signifie qu'il aurait eu accès aux procès verbaux de l'audition d'Hélène de Yougolsavie, et ainsi violé le secret de l'instruction.

L'homme, âgé de 60 ans, a déjà été mis en examen pour recel d'abus de biens sociaux le 21 septembre, mais a été laissé libre.