Télétravail: Paradis du salarié ou enfer pavé de bonnes intentions?

EMPLOI Travailler de chez soi, l'idée peut être tentante, mais n'y a-t-il que des avantages à ne pas avoir à aller au bureau tous les matins?...

Julien Ménielle

— 

"Virgin Mobile bonjour!", lance Gaëlle Boissière, qui, chaussons aux pieds et casque vissé sur les oreilles, est salariée chez Webhelp, un centre d'appels qui expérimente le travail à domicile depuis l'été dernier.
"Virgin Mobile bonjour!", lance Gaëlle Boissière, qui, chaussons aux pieds et casque vissé sur les oreilles, est salariée chez Webhelp, un centre d'appels qui expérimente le travail à domicile depuis l'été dernier. — Marcel Mochet AFP

Frédéric Lefebvre a présenté ce lundi son plan de développement du télétravail. Le secrétaire d'Etat chargé des PME veut démontrer que travailler de chez soi est une «innovation» et une «opportunité» aussi bien pour les salariés que pour les entreprises et les collectivités. Quels sont les avantages et les inconvénients de cette pratique?

Les plus

Travailler chez soi, c’est économiser le temps du trajet pour aller au bureau. Fini les embouteillages et les transports en commun qui génèrent inconfort et stress chez les salariés. En plus, c’est bon pour la planète.

Oubliez les crises de nerfs devant votre dressing ou dans votre salle de bains. Le télétravail, c’est le pouvoir de travailler en slip ou en culotte, pas coiffé, limite lavé. Méfiance quand même en cas de visioconférence impromptue. 

L’avantage, quand vous troquez l’open space pour votre salon, c’est que vous faites l’économie de la promiscuité, des conversations futiles voire pénibles. Sans parler du bruit, et de l’odeur. En clair: vous y gagnez en calme et en sérénité. 

Besoin de vous absenter une demi-heure? Envie de prolonger la grasse matinée ou d’arrêter plus tôt? Le télétravail permet dans l’absolu une plus grande souplesse dans les horaires. Dans l’absolu. 

Les moins 

Chez soi, on n’est pas vraiment au travail. Sans le poids du regard extérieur posé sur vous, vous pourriez vite vous laisser aller. Proscrastination, pause télé, ménage, voire sieste à rallonge... Nombreux sont les dangers qui guettent le travailleur à domicile. 

Travailler à la maison, c’est déplacer son bureau chez soi. Du coup, le risque, c’est de ne pas savoir s’arrêter, ou de ne plus marquer la frontière vie personnelle/boulot. C’est pour cette raison que certaines professions artistiques choisissent de se regrouper en ateliers plutôt que de rester chacun chez soi. 

Quand on est malade, on appelle son patron et on explique qu’on reste au chaud. Oui mais quand on est déjà au chaud? 

Ok, vous n’avez pas grand-chose à faire des photos de vacances de vos collègues. D’accord, vos discussions sont d’un intérêt parfois situé bien en-dessous du niveau de la mer. Mais passer toutes ses journées tout seul, sans voir ni parler à personne, c’est la dépression assurée, non? 

Et vous, qu’en pensez-vous? Quels avantages et quels inconvénients voyez-vous à télétravailler? Donnez-nous vos arguments ou racontez-nous votre expérience dans les commentaires ci-dessous.