Livry-Gargan: Un policier tué avec son arme, après un différend privé ou un suicide

© 2011 AFP

— 

Un policier a été tué dans la nuit de dimanche à lundi, mortellement touché au coeur et au poumon avec son arme de service à l'issue d'un différend d'ordre privé, à Livry-Gargan, en Seine-Saint-Denis, mais l'hypothèse du suicide n'était pas exclue.
Un policier a été tué dans la nuit de dimanche à lundi, mortellement touché au coeur et au poumon avec son arme de service à l'issue d'un différend d'ordre privé, à Livry-Gargan, en Seine-Saint-Denis, mais l'hypothèse du suicide n'était pas exclue. — Philippe Huguen afp.com

Un policier a été tué dans la nuit de dimanche à ce lundi, mortellement touché au coeur et au poumon avec son arme de service à l'issue d'un différend d'ordre privé, à Livry-Gargan, en Seine-Saint-Denis, a-t-on appris de source policière. Cependant, l'hypothèse d'un suicide n'est pas exclue par les enquêteurs.

Cinq personnes ont été interpellées sur place dans ce qui s'oriente vers la piste du «meurtre en réunion», selon une source proche de l'enquête. Elles personnes sont en garde à vue au service départemental de la police judiciaire (SDPJ), selon les sources policières. Certaines ont précisé qu'elles s'étaient présentées au domicile du policier, qui devrait être mis aux enchères. Elles auraient découvert le corps de la victime avec son arme de service près de lui, selon les mêmes sources. Si cette version était avérée, il pourrait donc s'agir d'un suicide, ont-elles fait valoir.

Selon les premiers éléments recueillis, le fonctionnaire, en poste à la Police aux frontières de la Gare du Nord où il était affecté aux contrôles internationaux, était partie prenante dans «un différend entre propriétaires» à propos d'un «appartement totalement insalubre» et apparemment squatté. Ce policier était «en grande difficulté», a ajouté une source proche de l'enquête, sans plus de détail, ce qui a été confirmé par les sources policières qui précisent qu'il avait des «problèmes d'argent». Lundi matin, les circonstances exactes de son décès restaient difficiles à établir, ont précisé ces sources.