Bordeaux: La police tire six fois sur un camion pour le stopper

M. Bo., à Bordeaux

— 

Panique sur la rocade bordelaise. Ce mercredi vers 11h15, un camion espagnol a été pris en chasse par une patrouille de la CRS autoroutière, alors qu’il était en train de zigzaguer dangereusement sur la voie rapide, à hauteur de Bouliac. Les forces de l’ordre lui ont fait signe de stopper à plusieurs reprises, mais le camion fou continuait sa route.

Le poids-lourd encadré par des véhicules de police

«Il représentait un très grand danger pour les automobilistes, explique-t-on de source policière, il a alors été décidé de mettre en place un bouchon mobile, c’est-à-dire de placer un véhicule devant et un autre derrière.»

Au bout de plusieurs kilomètres, les policiers ouvrent le feu sur le camion pour le stopper. Quatre tirs dans les pneus, deux dans le moteur. Le poids-lourd s’arrête sur la bande d’arrêt d’urgence. Deux policiers tentent de monter à bord, de chaque côté de la cabine.

Mais le chauffeur accélère et le camion repart de nouveau, percutant alors un véhicule de police avec deux agents à son bord, qui ont été légèrement blessés. Un des policiers, monté sur le marche-pied du poids-lourd, retire alors les clés du camion, et coupe le contact. Le poids-lourd termine sa course dans les barrières de sécurité.

Le chauffeur sans doute victime d’hypoglycémie

La folle course-poursuite aura duré dix kilomètres, et s’est achevée à hauteur de Pessac. «Nous sommes vraiment soulagés qu’il n’y ait eu aucun automobiliste de touché», dit-on du côté de la direction des CRS.

Le chauffeur, 63 ans, originaire de Valence, aurait été victime d’un gros malaise hypoglycémique, qui expliquerait la perte de contrôle de son camion. Il a été transporté au CHU de Bordeaux. Des examens complémentaires devaient être effectués, notamment pour déterminer s’il avait consommé de l’alcool ou des drogues.

La rocade est restée coupée à la circulation une partie de la journée, et a rouvert vers 16h30.