Affaire Karachi: Nicolas Bazire, proche de Nicolas Sarkozy, entendu par les juges

JUSTICE Ce proche du Président est entendu pour la première fois sur le fond de l'affaire Karachi...

Reuters

— 

Nicolas Bazire (archives).
Nicolas Bazire (archives). — REUTERS

Nicolas Bazire, un proche de Nicolas Sarkozy, était entendu ce mercredi depuis le début de l'après-midi dans l'enquête sur une supposée corruption en marge de contrats d'armement et de la campagne présidentielle de 1995, a-t-on appris de source proche du dossier.

Témoin de mariage du président de la République et de Carla Bruni en 2008, Nicolas Bazire, 54 ans, directeur de cabinet du Premier ministre Edouard Balladur entre 1993 et 1995 et directeur de sa campagne présidentielle, est déjà mis en examen pour complicité d'abus de biens sociaux depuis le 22 septembre.

Premier interrogatoire sur le fond

C'est son premier interrogatoire sur le fond dans ce dossier, qui porte sur le retour frauduleux éventuel en France de commissions versées lors de contrats d'armement au Pakistan et en Arabie saoudite. A la télévision le 27 octobre, Nicolas Sarkozy lui avait exprimé son soutien.

«Il a toute ma confiance et toute mon amitié, je sais que c'est un homme profondément honnête. Naturellement il ne sortira rien de cela et tout le monde le sait», avait-il dit.