Dimanche, on passe à l'heure d’hiver

VIE QUOTIDIENNE Critiqué depuis 35 ans, le changement d’heure a lieu ce week-end, dans la nuit de samedi à dimanche...

Nicolas Bégasse

— 

Illustration: On passe à l'heure d'hiver.
Illustration: On passe à l'heure d'hiver. — GILE MICHEL/SIPA

Il ne va pas falloir le manquer: ce week-end, dans la nuit de samedi à dimanche, c’est le passage à l’heure d’hiver. Dimanche matin, à 3 heures, il sera 2 heures. C’est le «bon» changement d’heure, celui qui nous fait dormir une heure de plus le matin.

Adoptée par la France en réaction au choc pétrolier de 1973 pour économiser de l’énergie, l’heure d’été n’a pas vraiment fait ces preuves sur le plan économique. Selon un rapport de la Commission européenne datant de novembre 2007 et portant sur les effets des changements d’heure, «l'heure d'été contribue à une économie d'énergie du fait qu'on utilise moins d'électricité pour la lumière le soir car il fait plus clair». Mais le rapport nuance cette économie, parlant de «consommation accrue d’énergie due au chauffage le matin au moment du changement horaire et la consommation de carburant supplémentaire engendrée par l’augmentation possible du trafic le soir». En conclusion pour la Commission, «les économies effectivement réalisées sont, elles, difficiles à déterminer, et, en tout cas, relativement limitées.»

Les bénéfices du point de vue de la santé ne sont pas plus brillants. Selon le Dr Schwob, contacté par 20Minutes, il y a même un consensus parmi les chronobiologistes pour condamner ces changements d’heure saisonniers, négatifs pour l’Homme.

Les conséquences inattendues du changement d’heure

Certains effets négatifs du changement d’heure sont plus inattendus: la traite des vaches, notamment, est gênée par le passage à l’heure d’été ou d’hiver, qui stresse les animaux et entraîne la baisse de la production de lait, tant en qualité qu’en quantité. Il ne faut pas oublier non plus les complications au niveau des décalages horaires par rapport aux pays n’ayant pas la même politique de passage à l’heure d’hiver.

Alors, pourquoi changer d’heure? Par habitude, d’abord: cela fait 35 ans que l’on passe de l’heure d’hiver à l’heure d’été, et vice versa, en France. Par souci économique, ensuite: le rapport de la Commission européenne n’est qu’une vérité parmi d’autres, et il est tout à fait possible que le changement d’heure aide effectivement à économiser l’énergie. Par plaisir, enfin: dans le même rapport, la Commission note que l’heure d’été «favorise la pratique le soir de toutes sortes de loisirs dans des conditions de confort accrues, puisqu’à la lumière naturelle».

Et lundi matin, quand on pourra rester une heure de plus au lit, on ne devrait pas trop regretter le passage à l’heure d’hiver. L’heure d’été, elle, reviendra le 25 mars 2012.