Crise de la dette: Un économiste analyse l'accord

@AFP

— 

La zone euro est parvenue dans la douleur à boucler jeudi 27 octobre un plan anticrise censé assurer sa survie, qui passe par une forte réduction de la dette de la Grèce et la mobilisation de 1.000 milliards d'euros pour empêcher la contagion. L'analyse de Christophe Blot, économiste à l'Observatoire français des conjonctures économiques.