Chute d'ascenseur à Paris: Une femme et deux enfants très grièvement blessés

© 2011 AFP

— 

Quelque 5.800 foyers étaient privés d'électricité jeudi à en fin de journée en raison du vent dans le Nord/Pas-de-Calais, qui a aussi provoqué 700 interventions de pompiers, des dégâts sur des bateaux à quai et la perte de pales d'une éolienne, selon des sources concordantes.
Quelque 5.800 foyers étaient privés d'électricité jeudi à en fin de journée en raison du vent dans le Nord/Pas-de-Calais, qui a aussi provoqué 700 interventions de pompiers, des dégâts sur des bateaux à quai et la perte de pales d'une éolienne, selon des sources concordantes. — Thierry Zoccolan afp.com

Une femme et ses deux enfants ont été «très grièvement blessés», à la suite d'une chute de six étages, jeudi en début d'après-midi, d'une cabine d'ascenseur dans un immeuble du XIe arrondissement de Paris, a-t-on appris auprès des sapeurs-pompiers. Selon le porte-parole de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSSP), le colonel Frédéric Grosjean, un garçon de 7 ans, a été transporté à l'hôpital Necker à Paris (XVe) avec un «pronostic vital engagé». Dans un premier temps, une source avait indiqué qu'il s'agissait de sa soeur. Celle-ci, âgée de 4 ans, a également été conduite à l'hopital Necker alors que leur mère, âgée de 40 ans, a été hospitalisée à la Pitié-Salpêtrière (XIVe), a précisé le porte-parole.

Le père de famille a été prévenu par la police, selon Paris Habitat, qui gère cet immeuble HLM. L'accident s'est produit peu avant 13h00 dans cet immeuble de sept niveaux, 15 rue Robert et Sonia Delaunay. Selon le lieutenant-colonel Grosjean, l'appareil a chuté du 4e étage jusqu'au 2e sous-sol de cet immeuble qui appartient au parc HLM de Paris.

L'ascenseur avait été vérifié il y a 15 jours

Joint par l'AFP, le président du conseil d'administration de Paris Habitat (ex-OPHLM de la Ville de Paris), Jean-Yves Mano, a déclaré qu'une enquête avait été ouverte sur cet accident dans cet immeuble «sans problème datant de 1996». Selon M. Mano, également adjoint PS au logement de Bertrand Delanoë, des travaux avaient été réalisés il y a un mois sur l'ascenseur de marque Schindler par l'entreprise Somatem, et le bureau Véritas avait vérifié l'appareil il y a une quinzaine de jours.

«On ne sait pas quand ça a décroché ni quand le parachute s'est déclenché. La cabine est sous scellé», explique-t-on à Paris-Habitat. Toutes les autres cabines de cette adresse vont être arrêtées pour être contrôlées, a ajouté Paris Habitat. Une cellule de soutien psychologique pour les habitants a été mise en place.