Chloé, transsexuelle, veut changer d'état civil et préserver son mariage

JUSTICE Le Tribunal de grande instance de Brest a mis son jugement en délibéré au 15 décembre...

N.Bg.

— 

Ce jeudi matin, Wilfrid et Marie Avrillon, mariés depuis 14 ans et parents de trois garçons, vont se rendre au tribunal pour demander à rester mariés. Car Wilfrid est devenu Chloé, et souhaite que son changement de sexe soit reconnu par la loi.

Il est possible en France de faire changer son état civil, de devenir officiellement une femme quand on est né homme, et vice versa. La loi demande pour cela un changement de sexe «irréversible» sur le plan médical. Mais ce qui inquiète le couple de Bretons, c’est la conséquence sur leur mariage d’un changement d’état civil. Chloé, si son statut de femme est reconnu par la loi, pourra-t-elle former avec Marie le premier couple homosexuel français marié? C’est la réponse à cette question qu’attend le couple en se rendant, ce jeudi matin, au Tribunal de grande instance (TGI) de Brest (Finistère).

Selon le Télégramme, le tribunal a mis son jugement en délibéré. Il rendra sa décision le 15 décembre. Mais à l'issue de l'audience à huis clos, l'avocat du couple s'est montré optimiste. «Il n'y a pas d'opposition. Le procureur est d'accord, tout le monde est d'accord et nous aurons très certainement un jugement le 15 décembre prochain qui va ordonner la rectification de l'état civil", s'est réjoui Me Ludot. «Une brèche vient de s'ouvrir. Nous avons pour la première fois en France deux personnes du même sexe mariées qui ont des enfants, des enfants légitimes», a également affirmé l'avocat.

Un cas inédit

Si Chloé veut changer d’état civil, c’est surtout pour améliorer son quotidien. «On refuse parfois ma carte d’identité quand je fais un chèque ou on me demande d’aller chercher la procuration de mon mari pour récupérer un recommandé… C’est gênant, surtout devant les enfants», explique Chloé au Parisien. Elle ne cache pas pour autant une motivation militante, espérant qu’une décision en leur faveur du tribunal «donnera du crédit au mariage homosexuel».

Et à l’homoparentalité: le couple possède trois enfants, des garçons âgés de 7, 11 et 14 ans, qui vivent «extrêmement bien» leur situation originale. La femme de Chloé, Marie, approuve aussi totalement le choix de son mari. Car si Wilfrid s’est toujours senti femme, Marie, elle, a su très tôt qu’elle était lesbienne. Raison de plus selon elles d’espérer la «bonne» décision du TGI: si elles s’aiment et que Chloé devient officiellement une femme, pourquoi devraient-elle renoncer à leur mariage?

Selon le site d’informations spécialisé Yagg, c’est véritablement un cas inédit sur lequel devra se prononcer le TGI de Brest. C’est la première fois qu’un couple mixte, marié et avec enfants, demande un changement d’état civil tout en souhaitant conserver son mariage.