Sarrebourg: Trois ados se filment en train d'agresser une collégienne

N.Bé.

— 

Trois adolescentes ont été mises en examen après avoir organisé un «happy slapping», ou agression physique filmée avec un téléphone portable, à Sarrebourg (Lorraine). Une élève de 4e a été violemment agressée en pleine rue par trois collégiennes âgées de 13 à 14 ans le 13 octobre, rapporte ce vendredi le Républicain Lorrain. Ses assaillantes ont filmé la scène.

Tout commence par un effleurement entre la main de la victime et celle d’un garçon convoité par l’une des assaillantes, au collège Mangin de Sarrebourg. «C’est mon copain, tu n’aurais pas dû, on en reparlera», aurait lancé l’élève jalouse à sa future victime. Pour son malheur, celle-ci recroise sur un parking de supermarché sa camarade jalouse accompagnée de deux amies. Les trois jeunes filles s’approchent, et une première gifle claque.

«Lèche le sol et aboie!»

L’une des assaillantes sort son téléphone portable et filme la scène. «Souris à la caméra!», lance l’une d’elles, «Lèche le sol et aboie!». Un coup de poing fuse. La victime tente de fuir en direction de la gare routière, où un bus l’attend. Les trois diablesses la suivent. En pleine rue, les coups reprennent, plus violents. L’artère est plutôt fréquentée, rapporte le Républicain Lorrain, mais personne n’intervient. Un jeune homme enjoint même les collégiennes à «taper plus fort».

Finalement, une lycéenne intervient et sauve l’adolescente. Le lendemain au collège, ses trois assaillantes font circuler la vidéo de leur méfait. Vite repérées par la direction de l’établissement, elles sont placées en garde à vue et passent la nuit derrière les barreaux. Suite à la plainte déposée par leur victime, elles sont mises en examen. Elles ne contestent pas les faits, selon le Républicain Lorrain, et ne regrettent rien.