Disparition d'Alexandre: nouvelle découverte macabre à Pau

ENQUÊTE n morceau de chair a été découvert mercredi près de l'endroit où les enquêteurs avaient trouvé le fémur de l'adolescent disparu...

N.Bé.

— 

Tract distribué par la famille d'Alexandre Junca, disparu le 4 juin 2011 à Pau.
Tract distribué par la famille d'Alexandre Junca, disparu le 4 juin 2011 à Pau. — 20MINUTES.FR

Une nouvelle découverte macabre a eu lieu ce mercredi dans le cadre de l’affaire Alexandre, révèle le quotidien Sud-Ouest. Les fouilles avaient repris aux abords de la Gave, à Pau (Pyrénées-Atlantiques), depuis mardi.

Dans la matinée, les chiens du groupe d’investigation cynophile de la gendarmerie de Gramat (Lot) se sont arrêtés à un endroit situé non loin de là où le fémur de l’adolescent disparu avait été trouvé. Les techniciens en investigation criminelle y ont trouvé un bout d’os entouré de chair. On ignore encore si le fragment appartenait au corps d’Alexandre ou même s’il s’agit de chair humaine.

Le lieu n'avait pas encore été fouillé

Le lieu de la macabre découverte, une digue temporaire construite peu après la disparition d’Alexandre dans le cadre de travaux sur une centrale située en aval, n’avait pas encore été fouillé. C’est la fin de ces travaux qui a permis son exploration.

La découverte s’est faite sous les yeux de la mère d’Alexandre, venue assister aux recherches, précise Sud-Ouest. La juge d’instruction chargée de l’enquête sur la disparition et le meurtre du garçon de 13 ans a été prévenue et est attendue sur place, tout comme le procureur de la République de Pau.