Affaire Bettencourt: L'héritière de L'Oreal souffre de «démence mixte» et d'«Alzheimer», selon un rapport

JUSTICE Une expertise médicale sévère pour l'héritière de L'Oréal a été révélée ce lundi matin par le «Monde»...

N.Bé.

— 

La mise sous tutelle de Liliane Bettencourt est désormais envisagée par la justice.
La mise sous tutelle de Liliane Bettencourt est désormais envisagée par la justice. — NIVIERE / SIPA

Alors qu’une décision doit être rendue ce lundi concernant l’éventuelle mise sous protection judiciaire de Liliane Bettencourt, le Monde révèle lundi matin le rapport d’expertise médicale sur lequel s’appuiera la juge des tutelles Stéphanie Kass-Danno.

L’expertise, qui devait juger de l’état de santé mentale de l’héritière de L’Oréal, est sévère. Lors de son entretien avec un neurologue, Liliane Bettencourt se serait ainsi montrée «incapable de répondre aux différentes questions des tests», cite le Monde. Tout comme Jacques Chirac, elle souffrirait d’une anosognosie, diagnostique un psychologue.

L'avocat de Bettencourt contre-attaque

L’entretien avec le médecin traitant de l’héritière a quant à lui révélé une «démence mixte»: Liliane Bettencourt serait ainsi «atteinte de troubles cognitifs évidents avec désorientation temporelle, troubles mnésiques, troubles de raisonnement et éléments aphasiques», ce qui correspond selon le rapport à une «démence à un stade modérément sévère». Les experts estiment que l’héritière de L’Oréal «présente une maladie d’Alzheimer à un stade modérément sévère avec une possible participation vasculaire», et qu’elle est victime d’un «processus dégénératif cérébral lent et progressif».

Invité de BFM TV lundi matin, l'avocat de Liliane Bettencourt dénoncait un rapport qui vise à «influencer la décision de la juge». Il a évoqué des examens «réalisés au petit matin» sur une personne «en état de choc». C’est à la demande de Françoise Bettencourt-Meyers, la fille de Liliane Bettencourt, que la juge des tutelles doit rendre sa décision ce lundi à l’issue d’une audience prévue à 10h concernant le placement sous tutelle de Liliane Bettencourt, 89 ans.