Gironde: Quinze ans de réclusion pour l'ex-magistrat qui avait violé des jeunes filles

A.-L.B. avec AFP

— 

Christian Goy, l'ancien substitut du procureur de Bayonne qui comparaissait depuis mardi pour viols sur mineures de 15 ans devant la cour d'assises de Bordeaux, a été condamné ce vendredi à quinze ans de réclusion criminelle.

«J'ai eu des troubles de la personnalité dans les années 80 qui m'ont fait aller vers des gestes et des actes que je regrette», a lancé Christian Goy, ancien substitut du procureur du parquet de Bayonne, dès l'ouverture de son procès, mardi 4 octobre. Il a reconnu les faits de viol sur la victime, mineure à l'époque des faits en 1986-1987, alors que, depuis cinq ans, il admettait seulement des attouchements. Il a expliqué «vouloir se mettre en règle avec sa conscience, après avoir tout perdu». Il a aussi rappelé qu'encouragé par son épouse, il avait été suivi par un thérapeute bordelais dans les années 1990.