SNCF: Quelque 600 passagers ont dû être pris en charge

© 2011 AFP

— 

Quelque 600 personnes, dont 400 dans les gares parisiennes, ont bénéficié dans la nuit de jeudi à ce vendredi de structures d'accueil mises en place par la SNCF pour accueillir des passagers piégés par la grève subite, a indiqué à l'AFP une source ayant pris part à cette prise en charge.

A Paris, 400 personnes ont dû être hébergées, notamment dans des trains couchettes mis à disposition par la SNCF. Ils étaient notamment 230 à la gare d'Austerlitz.

Cela a également été le cas pour une cinquantaine de personnes à Marseille-Saint-Charles comme à Lyon-Part-Dieu, et d'une quarantaine à Lille et Toulon. Le trafic TER et TGV était très perturbé vendredi sur le réseau SNCF, à la suite de l'agression à coups de couteaux d'un contrôleur qui restait ce vendredi «dans un état grave, mais stabilisé», a déclaré sur RTL le patron des cheminots Guillaume Pepy.