Un TER en gare de Portet-sur-Garonne (Haute-Garonne). Photo prise le 12 mars 2010.
Un TER en gare de Portet-sur-Garonne (Haute-Garonne). Photo prise le 12 mars 2010. — SIPA/ F. Lancelot

Société

Revivez la journée de perturbations à la SNCF en direct

Le trafic SNCF est encore fortement perturbé au lendemain de la violente agression d'un contrôleur dans un train Lyon-Strasbourg jeudi matin. Des cheminots ont arrêté spontanément le travail, provoquant la pagaille sur une grande partie du réseau.
Le contrôleur a quant à lui été placé en service de réanimation à l'hôpital de Besançon, après avoir été opéré jeudi. Il est dans un état qualifié de «stable».
L'évolution de la situation à la SNCF ce vendredi est à suivre sur 20minutes .fr

>> Le point sur le trafic, c'est par ici

Ce live est désormais terminé, merci de l'avoir suivi sur 20Minutes. Retrouvez la synthèse des événements de ce vendredi en cliquant ici.
19h31: L'agresseur présumé du contrôleur SNCF devant le parquet samedi, par l'AFP
19h01: La reprise se confirme pour les TGV
Dans l'après-midi, 8 à 9 TGV sur 10 ont pu rouler au départ ou à destination de Paris ainsi qu'un train express régional sur deux, selon la SNCF. «La reprise se confirme», a dit une porte-parole.
18h35: Le point sur le mouvement de grève
Dix-sept des 23 régions ont voté dans l'après-midi la reprise du travail après le mouvement spontané déclenché la veille par la violente agression d'un contrôleur du train, a indiqué la CGT des cheminots.
16h58: Reportage de l'AFP à Marseille, où les contrôleurs ont décidé de reprendre le travail
16h44: Les agents de Strasbourg votent la levée du droit de retrait
La majorité des contrôleurs de Strasbourg -  dont un collègue a été grièvement blessé jeudi -  devaient reprendre le travail ce vendredi après-midi, après une assemblée générale qui n'a pas appelé à la poursuite du mouvement, selon la SNCF et une source syndicale.
16h24: L'agresseur présumé du contrôleur présenté samedi au parquet
L'homme suspecté d'avoir grièvement blessé à coups de couteau un contrôleur SNCF sera présenté samedi au parquet de Besançon en vue d'une mise en examen, a annoncé ce vendredi le procureur, Alain Saffar.
Le psychiatre qui a examiné l'homme a estimé que son état était compatible avec une éventuelle incarcération.
15h21: Les contrôleurs d’Aquitaine/Poitou-Charentes ont décidé la reprise du travail en début d’après-midi, indique la SNCF. Le trafic va reprendre «progressivement», «le temps que les contrôleurs et les matériels roulants soient remis dans leurs roulements initiaux», poursuit le communiqué.
14h50: Guillaume Pépy prévoit un retour à la normale sur le réseau SNCF ce vendredi en fin de soirée ou samedi matin

14h41: Toujours selon le procureur Alain Saffar, le contrôleur agressé souffre d’une dizaine de plaies, dont une plus grave au thorax et une inquiétante au visage, rapporte France 3 Franche-Comté.