A la recherche d'une deuxième chance

— 

IBO / SIPA

Ségolène Royal
Présidente du conseil régional

de Poitou-Charentes.
Les thèmes. La réforme bancaire, l'écologie, son expérience…
La phrase. « Le point faible de François Hollande, c'est l'inaction. Est-ce que les Français peuvent citer une seule chose qu'il aurait réalisée en trente ans de vie politique ? Une seule ? », lance la candidate au Figaro avant de pointer la « législative perdue » d'Aubry en 2002.
Le moment clé. Déjà offensive, Royal part en guerre contre les sondages (qu'elle n'avait pourtant jamais critiqués lors des primaires 2006). La députée Delphine Batho, proche de la candidate, saisit au début septembre la haute autorité des primaires et toute son équipe martèle cet argumentaire jusqu'à la fin de la campagne.
Forces. Son expérience de la « lessiveuse élyséenne », son volontarisme…
Faiblesses. Elle a déjà tenté sa chance, elle compte peu de soutiens chez les dirigeants socialistes…