Point trafic SNCF: Aucun train dans la nuit de jeudi à vendredi

TRANSPORTS La totalité des agents ont cessé le travail dans certaines régions. Le trafic sera également perturbé vendredi matin...

E.O.

— 

Un TER en gare de Portet-sur-Garonne (Haute-Garonne). Photo prise le 12 mars 2010.
Un TER en gare de Portet-sur-Garonne (Haute-Garonne). Photo prise le 12 mars 2010. — SIPA/ F. Lancelot

Le trafic des trains est très perturbé dans l’ensemble de la France après la violente agression d’un contrôleur ce jeudi matin dans un train Lyon-Strasbourg. «De nombreux contrôleurs SNCF ont arrêté spontanément le travail. Ce "dépôt de sac" [droit de retrait] va provoquer une réduction significative des services assurés aujourd'hui [jeudi] et donc de très fortes perturbations du trafic» prévient l’entreprise dans un communiqué. Le point région par région.

Aucun train de nuit ne circulera dans la nuit de jeudi à vendredi, annonce la SNCF, qui précise que les perturbations se poursuivront dans la matinée de vendredi.

En région PACA, près de 100% (soit 630 personnes) des contrôleurs de la SNCF ont exercé leur droit de retrait, entraînant de très fortes perturbations sur le réseau.

Dans la région lyonnaise, la totalité des agents ont également cessé le travail, selon les syndicats, en solidarité avec leur collègue blessé et pour dénoncer « l’absence de mesures de leur direction face à la hausse de l’insécurité ».

Environ 150 contrôleurs SNCF ont fait valoir leur droit de retrait en Aquitaine et Poitou-Charente. «100% des contrôleurs qui devaient prendre leur service à partir de 15h» ont exercé leur droit de retrait ainsi que «certains contrôleurs qui avaient déjà pris leur service», a indiqué à l'AFP Samuel Champmartin, responsable CGT Contrôleurs pour la région. Le syndicaliste n'a en revanche pas été en mesure de quantifier l'impact que ce mouvement allait avoir sur le trafic régional, jugeant qu'il serait «très conséquent». Selon Sud-Ouest, les trains partant de Pau en direction de Paris, Bayonne, Tarbes et Oloron ont tous été annulés.

L'appel à «déposer les sacs» des syndicats de cheminots entraîne de fortes perturbations sur le réseau, avec 80% des trains supprimés en Alsace et 70% en Lorraine, selon la SNCF et la police.

Les contrôleurs des régions Auvergne et Bourgogne ont décidé de faire valoir leur droit de retrait.  Dans la région Auvergne, un des trois trains de fin de journée au départ de Clermont-Ferrand et à destination de Paris a été annulé. Pour les autres trains, «c'est au coup par coup», a indiqué la direction Auvergne de la SNCF à l'AFP.

En région parisienne, le train de la ligne K n°121629 dans le sens Paris-Crépy en Valois (partant de la Gare du Nord à 19h30) a été supprimé. Le trafic a été perturbé sur la ligne P mais est revenu à la normale à partir de 19h. Le trafic est «quasiment normal» sur le réseau transilien, indique la SNCF.

Dans le Nord-Pas-de-Calais, aucun train ne part de la gare Lille-Flandres.

La SNCF conseille aux passagers de différer leur voyage. Pour consulter les prévisions TER, cliquez ici. Pour consulter les prévisons sur l'ensemble du réseau, cliquez ici.