Manifestation: Les handicapés défilent contre les dérogations faites à la loi contre le handicap

HANDICAP Sous le titre «Des bâtons dans les roues», la campagne de l'Association des paralysés de France critique les dérogations faites à la loi sur le handicap...

A.-L.B.

— 

Illustration: une personne handicapée sur un fauteuil roulant.
Illustration: une personne handicapée sur un fauteuil roulant. — DURAND FLORENCE/SIPA

Les enseignants ne seront pas les seuls à défiler ce mardi. L'Association des paralysés de France (APF) se mobilise pour dénoncer les dérogations faites à la loi sur le handicap de 2005, en autorisant les possibilités de dérogations à l'accessibilité sur les bâtiments publics neufs et existants. En effet, la loi sur le handicap fixe à 2015 le délai pour garantir cette accessibilité. Mais seule une minorité des bâtiments sont aujourd'hui adaptés aux handicapés.

Impossible de se plier à cette loi, répondent de nombreux décideurs publics et maîtres d'ouvrage, qui avancent des problèmes de coûts et des difficultés de réalisations pour obtenir des dérogations.

Manifestation nationale

Des manifestations sont prévues dans une quarantaine de villes de France ce mardi matin, dont Lyon et Marseille, et à Paris, 200 personnes sont attendues à 10h30 autour du Sénat.

Selon un sondage Ifop/APF, un Français sur trois a des difficultés d'accessibilité; 90% des Français considèrent que les objectifs de la loi handicap de 2005 sont prioritaires et doivent être atteints; et 91% de la population considèrent que l'accessibilité est un enjeu de société qui concerne tout le monde et sur lequel il faut investir. Enfin, plus de 28 000 personnes ont signé la pétition pour dire «Oui à la conception universelle !» sur www.desbatonsdanslesroues.org.