Un impôt pour lutter contreles loyers abusifs

— 

Une taxe sur les micrologements pour mettre fin aux loyers abusifs de certains studios. Cette nouvelle proposition émane du secrétaire d'Etat au Logement, Benoist Apparu. Elle devrait s'appliquer dès le 1er janvier prochain. La taxe touchera tous les propriétaires d'un logement de 13 m² ou moins, et qui facturent leur location à plus de 40 € le m². L'impôt sera calculé sur l'ensemble du loyer. « Il y a environ 50 000 logements en location de 13 m² en France, dont 20 000 à Paris. Mais c'est très rare de trouver plus de 40 € le m² en province », explique le cabinet de Benoist Apparu, qui reconnaît pourtant « ne pas avoir de chiffres » sur le nombre de logements concernés.
Le secrétariat d'Etat au Logement a donc fait le choix de la « dissuasion » plutôt que celui du plafonnement des loyers. Ce plafonnement pourrait en effet, selon le gouvernement, inciter certains propriétaires à refuser de louer, ou même à vendre leurs biens, plutôt qu'à baisser leurs loyers.G. W.