Un prêtre en concubinage démis de ses fonctions

RELIGION Le père Rémi Bouriaud, 70 ans, était en couple depuis onze ans...

A Nantes, Guillaume Frouin

— 

Un prêtre de La Baule et Pornichet (Loire-Atlantique) a été interdit d’exercer son ministère car il vit en concubinage. L’information, révélée ce jeudi par Presse Océan, a été confirmée cet après-midi par le diocèse de Nantes.

«Le choix de ce prêtre de vivre avec une compagne remet en cause l’engagement au célibat pris quand il a demandé et reçu l’ordination», indique le diocèse dans un communiqué. «L’Eglise catholique appelle, en effet, à un engagement total au service de Dieu et de son Peuple ceux qui choisissent librement le sacerdoce», ajoute le diocèse.

En couple depuis onze ans

Le père Rémi Bouriaud, 70 ans, vit depuis onze ans avec sa compagne, mais «la situation a visiblement heurté certains collègues ces derniers mois», écrit ce jeudi Presse Océan. Le quotidien régional, qui précise que le prêtre avait déjà eu une première relation de cinq ans avec une femme en 1977, évoque «des lettres qui auraient atterri» sur le bureau de l’évêque, Mgr Jean-Paul James.

En attendant, l’information de sa a été «communiquée en toute transparence, le dimanche 4 septembre 2011, aux fidèles des paroisses de La Baule et de Pornichet», rappelle le diocèse de Nantes. «Après un temps de dialogue et de réflexion, prenant acte de ce choix, l’évêque de Nantes lui a demandé de cesser l’exercice du ministère de prêtre», ajoute-t-on.

Pour autant, «l’Eglise diocésaine portera le souci des conditions concrètes de la vie de Rémi Bouriaud », promet-t-on dans l’entourage de l’évêque. « Elle accompagnera  celui qui remet aujourd’hui sa charge et reste un frère.»