Les suspects du « Kat » sont à Paris

— 

   Les pirates présumés du Tribal Kat devaient arriver à Paris hier soir. Six jours après l'attaque meurtrière d'un catamaran au large du Yémen, durant laquelle un Français a été tué, les assaillants présumés ont donc finalement été transférés dans la capitale française, par l'intermédiaire de la police espagnole, qui les avait arrêtés. Ils devaient être mis en garde à vue dès leur arrivée.

  Un mineur parmi l'équipage
Christian Colombo et sa femme Evelyne, un couple de jeunes retraités, effectuaient un tour du monde à la voile quand leur bateau a été attaqué, mercredi dernier. Christian Colombo, 55 ans, été tué durant l'assaut, et son corps jeté à la mer. Malgré d'actives recherches, sa dépouille n'a toujours pas été retrouvée. Evelyne Colombo, elle, a été récupérée saine et sauve, à bord d'une embarcation de pirates, par un patrouilleur espagnol de la Navfor, la force navale européenne dans l'océan Indien. C'est lors de cette intervention que les sept assaillants présumés, parmi lesquels se trouvait un mineur, ont été arrêtés. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire sur cette affaire.G. W.