Acquitté hier, il n'avait pas braqué la Fête de la Moule

JUSTICE L'homme a passé trois ans derrière les barreaux, en détention provisoire...

à Nantes, F.B.

— 

Grosse surprise hier au procès de l’auteur présumé du braquage de la «Fête de la Moule», qui s’est déroulé il y a quatre ans à la Plaine-sur-Mer, près de Pornic. L’homme de 31 ans jugé depuis mardi devant la cour d’assises de Loire-Atlantique a été déclaré non coupable et donc acquitté par les jurés. Le ministère public leur avait préalablement demandé de ne pas le condamner.

Trois ans derrière les barreaux

En août 2007, le trésorier de l’association avait été séquestré à son retour de la fête par «trois ou quatre» individus cachés chez lui, lesquels s’étaient enfuis avec la recette de 30.000 euros.

L’ADN de l’accusé avait été retrouvé sur un câble électrique qui avait servi à frapper la victime. Mais il avait toujours clamé son innocence, avançant qu’il avait très bien pu manipuler le câble pour son travail de ferrailleur.

Faute de charges suffisantes prouvant sa culpabilité, l’homme est donc libre depuis hier soir. Il avait passé trois ans derrière les barreaux, en détention provisoire. Il peut désormais demander réparation.