Elections sénatoriales: Le dépôt de liste de Charon jugé «regrettable» par Jouanno

POLITIQUE La ministre des Sports, qui mène la liste officielle de l'UMP à Paris, réagit à la liste dissidente conduite par Pierre Charon...

A. S.

— 

Chantal Jouanno, le 21 avril 2011 à Paris.
Chantal Jouanno, le 21 avril 2011 à Paris. — G.Fuentes / REUTERS

Chantal Jouanno était un peu remontée hier au micro de RFI. Invitée de «Mardi politique», en partenariat avec 20 Minutes et Le Point, la ministre des Sports, qui mène la liste officielle de l'UMP à Paris aux sénatoriales, a trouvé «regrettable» le dépôt d'une liste dissidente par Pierre Charon, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy.

«Dans la désunion, on perd des voix, a-t-elle fait observer. On perd des plumes.» Interrogée sur l'opportunité de sanctionner Pierre Charon au sein de l'UMP, la ministre n'a pas pris de risque. «Il appartient à Jean-François Copé [secrétaire général du parti] de décider», a-t-elle répondu prudemment. Cette dissidence pourrait-elle faire perdre un siège à la droite? «C'est arythmétique», met en garde celle qui assure craindre que le Sénat ne bascule à gauche. Si sa voix s'avère nécessaire pour faire réélire Gérard Larcher à la tête de la Haute Assemblée, elle n'aura «aucun état d'âme» à démissionner de son poste gouvernemental.